Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 08:00

Comme c'est mercredi, et même s'il commence à faire moins froid, je me souviens avec Marie Hélène,  Lilith,  Cerysette,  CathyJoufflette,  Matriochka,   Zette,  Laora , Sandrine Cambroussienne et les autre amis des  Premières fois de merveilleuses glissades...

C'était l'hiver 1954. Dans mon enfantine Normandie, pourtant tempérée, on relevait des thermomètres affichant 16 degrés en dessous du zéro. Les anciens racontaient qu'une année la Seine avait gelé à Paris et que l'on pouvait la traverser à pied... Ils ne manquaient pourtant pas de nous avertir du danger qu'il y aurait à s'aventurer sur la glace de la mare aux canards : elle risque toujours de rompre et de nous entraîner dans un bain glacé dont nous aurions bien du mal à nous  sortir.

Heureusement, des mares, il n'y avait pas que celle là. Nous appelions ainsi les larges flaques qui apparaissaient aprés chaque averse  dans le chemin de terre qui menait à la maison. Et ces mares là formaient de magnifiques patinoires qui n'avaient pas eu l'occasion de fondre à notre retour de l'école, en fin d'après-midi. C'était alors l'occasion de formidables glissades, les plus hardis fonçant debout sur leurs brodequins d'hiver, au risque de se retrouver vite sur les fesses après quelque chute douloureuse, les plus timorés, dont j'étais, je l'avoue, s'asseyant prudemment sur le cartable de cuir qui leur servait de luge improvisée

Image : 

Les malices de Plick et Plock par Christophe - Pierre Aulas

« Oh ! oh ! mais ça glisse ! Ça glisse même beaucoup
mieux que le parquet du salon… C'est très amusant !
Viens donc voir, Plick ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilith 25/01/2013 21:50


La flaque-patinoire : un jouet indémodable!

Cathy 23/01/2013 20:31


Je me souviens aussi avoir utilisé mon cartable en cuir en guise de luge  Quel beau souvenir !

tarmine 23/01/2013 08:31


j'ai des souvenirs similaires de l'hiver 62, la rue en pente qui nous menait à l'école avait ses canivaux gelés, et des morceaux de carton trouvés dans des poubelles nous servaient de luge
lorsque nous rentrions de l'école, tandis que le matin, nous nous enfournions dans l'arrière d'une camionnette d'un collègue de travail de mon père compatissant pour éviter de glisser dans la
neige, encore mal réveillés... l'arrière port etait gelé en surface

MHF 23/01/2013 08:14


Agréable souvenir.... C'est une fête la neige et les glissades pour les enfnats...

Présentation

  • : Luc Lambert
  • Luc Lambert
  • : Qu'aimeriez vous savoir ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Y'a des amis

Et en plus, pour qui aime :

Liens