Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 08:00

Le chapeau n'est plus à la mode. Ce qui était du temps de mes parents la tenue obligée pour qui tenait son rang devient aujourd'hui la marque d'originalité de quelques uns, qu'ils soient  reine d'Angleterre ou Amélie Nothomb. Seuls les enfants protègent encore leur jeune chevelure. Je me suis donc glissé dans la peau de l'enfant paresseux pour relever le défi que nous propose Lenaïg pour les Croqueurs de mots.

Défi des Croqueurs n° 75 - Proposition de Lenaïg

 

P1040111.JPG

 

 

 

 

Qu'il est beau, mon chapeau !

Que cache cette capuche ?

Il y en a sous son bonnet ! ...

 

En bref : couvre-chef !

A partir de ce mot, on écrira ce qu'on voudra !

Une seule condition : glisser Qui m'aime me suive ! dans son texte.

 

Page à programmer pour 8 h 00 lundi 20 février 2012

Indiquer Défi n° 75 dans son titre

 

 

 

 chapeau bas lenaïg, j'ai aimé ton défi


Pour les croqueurs de mots je vais sans barguigner

Ecrire en quelques vers une histoire amusante

Comme un bon paresseux et répondre à l’attente

Que mes lecteurs ce soir aura fait trépigner


En croisant ton regard, Lenaïg, belle dame

J’eusse aimé grand seigneur soulever mon chapeau

Pour bien te saluer comme un bon damoiseau

Mais je suis tête nue et passe pour infâme.

 

Je sortis sans chapeau, souriant dans le vent

On pouvait même voir flotter ma chevelure

Dans le froid courant d’air qui tentait l’aventure

De chasser sans remords des souvenirs savants

 

Ce vent, cruel frimas affronté sans casquette

Faillit dans mon délire me laisser oublieux

De  contrainte donnée à qui hante ces lieux :

Oh ! qui m'aime me suive et que sonnent trompettes !

 


 

Partager cet article

commentaires

Mireille 20/02/2012


Dame Lénaïg doit être touchée par le talent avec lequel tu as relevé le défi. Chapeau bas, monsieur le troubadour !

Catheau 21/02/2012


Des salutations qui ont de la classe !

Néon & Tricôtine 21/02/2012


Bonsoir Papiluc... flémard mais pas sans égards pour saluer le passage du matelot de Quart !!  un joi texte qui s'enfile facilement comme un gant !! gros bizzzoux Papiluc couvre ton chef
avec précautions un rhube s'attrape vite

ADAMANTE 21/02/2012


Qui ne suivrait-on pas au son des trompettes ? sourire  en cœur et chapeau bas ! Ce que c'est tout de même quand on lit les consignes !

olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com 05/03/2012


Tu as su faire renaître avec de doux mots les trouvères et baladins d'un autre temps, même sans chapeau, salut l'artiste.


Amitié


Olga

Présentation

  • : Luc Lambert
  • Luc Lambert
  • : Qu'aimeriez vous savoir ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Y'a des amis

Et en plus, pour qui aime :

Liens