Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 16:27

C'est ce qu'on affirme à l'enfant qui reste taciturne, alors qu'il pense seulement n'avoir rien d'intéressant à raconter...

Eh oui, mes amis des Premières fois, je suis resté bien longtemps silencieux, ne m'en voulez pas trop,
ZetteMhfOrfeenixJoufflette,Cortisone, HadalalibellaJulien,
 ChrisPetitScarabée , Cathy,  JeanMichel , Justine et les autres que je n'oublie pas, même si je ne les cite pas aujourd'hui. Je me suis tu ces dernières semaines, soit parce que j'étais absent, parceque je n'avais rien à dire qui puisse importer, soit, plus simplement par paresse.Capturer-copie-14 J'aurais pu vous mentir le 24 avril, j'ai ramé en vain le 22 mai, je suis resté ébahi la semaine dernière.

Cette semaine, c'est Lilith Lo qui nous suggère de nous souvenir la première fois où l'on a été volé... Pourquoi tant de cruauté, faut-il vraiment retrouver la trace de ces moments si douloureux ?

Jeune adulte,  je persistais à suivre la philosophie de ma maman qui consistait à ne jamais fermer la porte car , disait-elle :

  –«Si un voleur trouve la porte ouverte, il comprendra tout de suite qu'il n'y a rien à voler...»

Je ne fermais donc pas à clé la chambre de la Maison des Jeunes de Clichy où j'étais logé en 1969, jusqu'au jour où l'on m'a piqué mon appareil photo, mais ça, je vous l'ai déja raconté :


 

Sans-titre-copie-7.jpg

Et de 10 !
C'est ma dixième participation au petit jeu que je partage avec 
 Zette, MHF, Orfeenix, Joufflette, Cortisone,HadalalibellaJulien :

raconter le mercredi des premières fois dont on se souvient, qu'on en soit fier ou que ce soit douloureux...

Mon premier appareil photo

http://pds.exblog.jp/pds/1/200802/23/28/b0069128_14313973.jpg

Son histoire à un rapport avec ce que je vous racontais pour une précédente première fois : qu'avons nous fait de nos premières payes ?
C'est la deuxième année où j'ai eu un boulot d'été, à Marseille. Cette année là j'ai gagné à peu près le double que la première année. Le salaire sur ma fiche de paye de laveur de voiture dans un station service était à peu près le même que ce lui que m'avait versé la poste mais en plus il y avait les pourboires (eh oui, dans ces temps lointains ça existait encore.)  Je me suis donc retrouvé à la fin du mois d'août possesseur de la somme pharamineuse de 1000 Francs à peu près. Mon papa, à la même époque avait 3000 F de revenu mensuel, entre salaire, pension de guerre, allocations familiales pour nourrir et entretenir la famille de 10 personnes (mon dernier petit frère était né cette année là ou bien celle d'avant, je ne me souviens plus très bien). 

A cette même époque, un magasin extraordinaire s'était ouvert tout en haut de Prado, près de la place Castellane. On y pratiquait le discount , c'était une révolution à l'époque, tout pour fasciner le grand adolescent que j'étais alors. Et je me suis payé mon Nikorex. Une sorte d'ovni : un appareil photo reflex dont l'objectif était fixe : un zoom 85/135, ouverture 1/3.5, cellule au dessus de l'objectif.  Vous pouvez me croire, j'étais fier !

Je l'ai gardé plusieurs années, il a été un bon serviteur, et puis je me je suis fait faucher la première année où je suis venu travailler dans la région parisienne. J'en ai eu d'autre depuis, bien sûr, mais je regrette encore celui là. Voilà pourquoi je voulais vous en parler.


 

La chasse à l'enfant from ggdou on Vimeo.

Je rêve encore d'un monde sans voleurs !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilith 24/06/2013 21:29


Ton absence, c'est un peu comme si on nous avait vlé quelque chose =)

Cathy 12/06/2013 22:43


J'avais un copain d'école qui logeait à la Maison des Jeunes de Clichy. 


Contente de te re-lire Luc !

MHF 12/06/2013 21:06


Ca serait bien un monde sans voleur et sans violence...


Chouette retour ;)


Bonne soirée

Présentation

  • : Luc Lambert
  • Luc Lambert
  • : Qu'aimeriez vous savoir ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Y'a des amis

Et en plus, pour qui aime :

Liens