Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 07:00

Tiens, c'est mercredi, ça bourdonne chez Cathy, mh, Radegonde, Beth , Lilith, Joufflette, Emma et quelques autres. Qu'allons nous pouvoir raconter cette semaine pour pépater la galerie dens nos

Sans titre-copie-1?

Le premier maître d'école qui a compté dans notre vie, en voilà une idée !

C'est à ce moment là que j'ai un peu peur de me répéter, ainsi de lasser mes fidèles lecteurs. Ne vous ai-je pas déjà parlé de Monsieur Clément, ce professeur de sciences naturelles qui a marqué mes classes de sixième et de cinquième ? Il tenait un discours passionnant  comparant les différentes croyances et religions. Comment trouvait-il le temps d'aborder ces sujets qui n'étaient pas au programme de sa classe, je n'en ai pas la moindre idée, mais je garde plus de souvenirs de ces discussions que du contenu formel de son enseignement et je le remercie, lui qui s'affirmait chrétien, d'avoir donné à ses élèves les éléments leur permettant de devenir gentiment agnostiques, rien qu'en montrant que de tous temps et sous toutes latitudes les hommes se sont inventé des mythes pour tenter d'expliquer l'inespliquable : qui sommes nous, d'où venons nous, où allons nous ?

Une autre enseignante  a compté dans mes chemins de vie. Elle  aussi avait choisi de nous faire profiter, en plus de son enseignement, de réflexions sur la vie. C'était une institutrice remplaçante, l'année où j'étais à l'école à Chatou, avec mes cousins, pendant que mes parents déménageaient. Elle avait choisi de nous lire le roman d'André Dhotel, Le Pays où l'on n'arrive jamais.Le Pays où l'on n'arrive jamaisC'était en 1956, j'avais 9 ans et ce roman initiatique qui avait obtenu l'année d'avant le prix Femina mettait en scène des enfants de notre âge découvrant le monde et la vie. Il faisait l'éloge d'un certain nomadisme et me parlait sans doute d'autant plus que je me sentais alors un peu exilé, loin de mes parents, de ma sœur, de mes frères...

Partager cet article
Repost0

commentaires

B

WAOUH je suis étonné , je n'ai jamais eu de prof comme ca. Ici c'est plus on vous enseigne ce que l'on doit vous enseigner et point barre. Ils ne chercher pas nous faire réfléchir sur la vie.
Répondre
M

Ton Mr Clément est en plein dans l'actualité du moment... Un peu de reflexion nous ferait du bien sur ces sujets trop sensibles pour certains.


Bonne journée
Répondre

Présentation

  • : Luc Lambert
  • : Qu'aimeriez vous savoir ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Y'a des amis

Et en plus, pour qui aime :

Liens