Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 19:58

Aujourd'hui 43ème anniversaire de mariage !

 

 

Le lavabo parle encore...

 

Lavabo du 23 janvier
Lavabo du 23 janvier
Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 17:24

“Ceux qui ne savent raconter que la vérité ne méritent pas qu'on les écoute”

Jonas Jonasson

 

Oh ! cela fait longtemps que je néglige les "Premières fois" du mercredi, ce petit plaisir que je partage avec  MHF, JouffletteÉcrits et Délices, LilithCaju, Emma Mentalo, l'Herbe Folle,Cambroussienne, Clem, Beth, Cerysette et quelques autres auxquels je pense aussi. Et puis voilà que nous somme déjà jeudi.  

Ce n'est pas pour cela que je me montre discret, mais il faut quand même convenir que nous avons connu un certain essoufflement au bout de presque trois ans de pratique ininterrompue (09/03/11 l’amoooour) Pas facile de trouver de nouvelles bonnes idées après 150 plus ou moins plaisantes... 

Faisant ce constat, MHF qui est assurément la plus motivée par la survie de notre équipe a lancé un appel d'offre auquel a répondu Monette

Subtile volte face, nos premières fois sont ainsi devenues dernières !

 
 
Je vous souhaite une belle nouvelle année pleine d'écriture.... 
On essaie de faire évoluer le concept pour prendre un nouvel envol ?

 

Cette semaine c'est Lilith qui nous propose de confier notre dernier coup de coeur, comme si ce n'était pas ce que nous faisons le plus souvent depuis que nous avons décidé de publier de petites conneries sur un blog. Pourquoi faut-il que je fasse ma mauvaise langue ?

Un coup de coeur lecture : ce doit être pour mon dernier anniversaire que les proches du vieil homme que je suis m'ont offert Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson. 

 

Si vous voulez du coup de coeur...

Je l'ai dévoré en quelques jours, éclatant de rire au hasard de la rencontre de Churchill, Staline, de Gaulle parmi d'autres que je n'imaginais pas trouver au détour de ces pages.

 

N'hésitez pas à me souhaiter mon anniversaire (pas tout de suite) je n'ai pas encore atteint les 100 ans !

Et puis, à l'occasion, faites moi partager vos éclats de rire, pas seulement les plus récents.

Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 09:44

Quand nous craignons de patauger dans les flaques,
l'enfant africain espère qu'enfin
tombera une goutte d'eau !

Le saviez vous ?
Repost 0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 11:34

Chaque matin à la même heure, le riverain de l'Atlantique trouve à quelques pas de sa demeure une mer renouvelée et différente de celle de la veille.

 

Comme la marée
Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 23:25
De retour à la maison on retrouve les sourire du lavabo

De retour à la maison on retrouve les sourire du lavabo

Repost 0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 15:46

Cette année, Virginie B nous propose un nouveau défi. J'aimerais le relever, mais je suis persuadé de n'avoir pas l'endurance qui le permettrait...

N'est-ce pas justement le principe même de ce qu'elle nous propose ?

 

" Toutes les années je vois défiler les projets 365 photos me passer sous le nez, pour la simple et bonne raison, que je me dis, je n'y arriverai jamais, je vais m'essouffler, je me connais me projeter sur un an, l'horreur... "

 

Pour l'instant  je n'ai pas d'autre idée que vous montrer mes "larmes de lavabo". Ne soyez pas trop tristes !

 

 

Repost 0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 23:22

Chaque matin, au moment de me laver les dents, la goutte d'eau sur la bonde du lavabo me montre une image nouvelle. Comme d'aucuns se targuent de connaître l'avenir en lisant dans le marc de café, je voudrais que cette sorte de smiley me donne une indication concernant la journée à venir.

Cela revient-t-il ?
Repost 0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 16:22

Malade !

Malade !

Repost 0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:00

Non, mes amis de Première Fois, je ne vous oublie pas.

Depuis deux ans et demi on s'amuse à se souvenir des expériences qu'on a eues et depuis ce temps, j'ai pris  plaisir à ce partage. Cette semaine je me sens tout cabossé après être tombé de l'échelle sur laquelle j'étais monté pour secouer le branches hautes du mirabellier. C'est pour cela que j'ai proposé que l'on raconte nos premiers souvenirs de douleur.

La mémoire est une drôle de chose. L'oubli aussi, et il me semble que chaque fois que l'on souffre, c'est toujours la première fois. C'est sûr, quand je suis rentré à la maison en boitillant après m'être écorché le genou sur le graviers de la cour de récréation de l'école, j'avais très mal. Mais je ne me souviens pas de cette douleur, je ne peux en aucune manière vous la raconter et, même si je tentais de le faire, ça n'aurait aucun intéret. Il y a des choses qu'on ne partage pas.

Je ne vous oublie donc pas, mais je ne vous parle pas de mes bobos, je les garde pour moi, égoïste.

Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 07:00

C'est mercredi, c'est première fois et l'annonce de la mort d'Albert Jacquard m'a donné l'envie de vous parler de mes deuils ! J'étais un peu penaud de proposer un thème aussi morbide, tout pret à y renoncer mais voilà-t'il pas que Mhf puis Lilith ont emboité le pas, comme on suivrait un cortège mortuaire !

Il faudra bien mourir un jour

Je me sens donc obligé de me joindre au convoi et de vous raconter ma misère.Peu de morts dans mon enfance, et ils me sont toujours restés cachés. Mes parents souhaitaient préserver leur progéniture de tristesses superflues et ils nous ont donc tu les décès proches. N'affirmaient-ils pas que la mort n'est que le passage vers la vie éternelle, l'accès pour ceux qu'Il a choisis au royaume de Dieu ?

Cette éducation a sans doute eu pour effet que, très longtemps, je n'ai pas ressenti de deuil ou, en tout cas,  je ne considérais pas la mort d'un proche comme une injustice genérant une révolte, un chagrin isurmontable...

En 1981, mon papa est mort, très vite, sans nous avoir fait subir une longue agonie mais me laissant bien désemparé. Alors, pour surmonter ce désarroi je me mis à écouter l'intégrale des chansons de Georges Brassens.

Quelques mois plus tard, à l'annonce de la mort de Brassens, j'ai l'impression, pour la première fois de ma vie, d'avoir été révolté. Non, pas lui, il n'a pas le droit de s'en aller comme ça. Personne mieux que lui ne pourra jamais me soulager des douleurs et des angoisses si intenses que je ne saurai jamais  surmonter seul.

 

 

C'est pas bien drôle, je sais, mais le sujet ne s'y prétait pas !

Repost 0

Présentation

  • : Luc Lambert
  • Luc Lambert
  • : Qu'aimeriez vous savoir ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Y'a des amis

Et en plus, pour qui aime :

Liens